Thursday, February 2, 2012

Innovation = Android + course à pieds !


En tant que techno-geek, coureur et amateur de sports d'endurance, il a été difficile pour moi de passer à côté d'une fusion entre technologie de type tablette et ... un tapis de course à pieds.

Quelques impressions après quelques mois d'utilisation du tapis de course "NordickTrack Commercial 1750 édition 2012.

Quand l'hiver frappe le Québec, ce qui arrive tous les ans, il est parfois difficile de se motiver à aller dehors surtout lorsque les conditions sont de type pluie/neige/glace ou alors carrément glissante. Avec un emploi du temps chargé, s'entraîner à la course peut donc devenir un véritable déplaisir/obligation ce qui n'est pas forcément souhaitable sur le long terme. Ainsi, ma charmante épouse et moi nous sommes mis en demeure d'acheter un tapis de course à pieds.

Résumé d'un entrainement
Internet à la rescousse et voici que nous sélectionnons et installons (ce qui ne fut pas une mince affaire : 150kg de machinerie à descendre sans trop la casser dans le garage). Réparation des pots cassés (les attaches d'un capot qui avaient sauté) puis se rendre compte que, à l'étape 2 (sur 50) nous avons oublié de brancher un fil (le fil de terre), perçage sauvage d'un autre trou et finalement branchement de a masse.

Me voici prêt à faire mes premiers km sur cette machine que je qualifie déjà, d'infernale ;-) [ajout : voici quelques photos d'écran pour illustrer cette revue]






Au niveau des caractéristiques : 3.5 HP en continu, grande surface de course (1m50 de long), ventilateur et hauts-parleurs intégrés mais, ce qui rend tout geek heureux et lui donne envie de courir sur place : une tablette Android de 7 pouces en lieu et place du traditionnel et triste panneau de contrôle !

Sans réseau sans fil, on a les programmes normaux d'un tapis de course soit 30 programmes répartis en vitesse, calorie, montée, manuel. Le tapis lui même a  de très bonnes caractéristiques comme :
  • pente jusqu'à -3 degrés (légère descente) et +15 degrés (du step quoi!)
  • vitesse de 18 km/h maximum de 18km/h 
Les programmes peuvent être utilisés via les touches de la console de contrôle ou via la tablettes. À l'usage, l'interface tactile de la tablette l'emporte : elle est très simple à utiliser, même en courant et avec une relative imprécision.


Carte du parcours dessinée auparavant sur google
maps ou téléchargée sur iFit.com
Là ou les choses deviennent intéressante c'est une fois connecté à un réseau sans file et après avoir créé un compte "iFit.com". Une fois enregistré, il est possible de faire de la "réalité virtuelle" en courant sur votre tapis. L'usage de base est de faire, via google maps, votre parcours partout sur la planète et ... de le courir ensuite. En fonction de votre vitesse, la position est calculée et la pente ajustée en temps réel et vous pouvez suivre votre position sur la carte. Il est possible de faire des compétitions virtuelles avec d'autres personnes connectées sur iFit.

La vue "StreetView"
Personnellement, la fonction que je préfère est la suivante : il est possible de passer en mode "Street View" lorsque vous courrez. De cette manière, vous voyez vraiment l'endroit ou vous êtes. Je me suis ainsi amusé à faire :
  • le marathon de Boston
  • une course que nous faisons souvent à Sherbrooke (les trois ponts)
  • course à New York, San Francisco , le Cap, Paris
Bref, avec cette vue on est vraiment capable d'expérimenter et de voir le parcours de tout parcours ce qui est vraiment intéressant.

Pour bien illustrer le tout, une petite vidéo :


Je trouve donc que l'ajout de cette fonction est un sérieux plus qui permet de voyager en courant dans son garage. Du point de vue du compétiteur : je trouve cela vraiment utile de pouvoir me familiariser avec le marathon de Boston sans avoir à y aller auparavant : c'est un sérieux plus. La possibilité de pouvoir programmer ses parcours usuels (à Sherbrooke) permet de réaliser des entraînement à environnement contrôlé ou tout est reproductibles et  mesurable.

Le tapis vient avec une cardiofréquencemètre, prise USB pour musique, un brower dans la tablette mais aussi un an de garantie (pièce) et deux ans sur la main d'oeuvre ce qui est appréciable. Je conseille donc ce tapis à toutes celles et ceux qui souhaitent une plate-forme évolutive (iFit évolue assez vite et souvent), rompre la monotonie des entrainement sur tapis en voyageant via google streetview, avoir accès à des entrainements reproductibles en tout temps.


En conclusion, nul doute que ces outils de ce type vont se généraliser et que, alors que l'on retrouve des tablettes android à 25$, la plupart des consoles de contrôle de nos appareils usuels vont se métamorphoser en composant de type tablette Android. D'ailleurs, il y a déjà des frigo Samsung android !

Ubiquité des réseaux, ubiquité de l'intelligence qui devient de moins en moins chère : que reste t'il à l'être humain ?

No comments:

Post a Comment